World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 14.10.11 | 11:27 WORLD-ENDURANCE.COM | 14.10.11 | 11:27


L’Automobile Club de l’Ouest se réjouit du retour du constructeur japonais qui disputera les prochaines 24 Heures du Mans ainsi que quelques manches du Championnat du Monde d’Endurance FIA 2012 avec une voiture à moteur hybride.


Toyota Motor Corporation a annoncé ce vendredi 14 octobre 2011 son grand retour à la compétition et le choix du constructeur japonais s’est porté sur les épreuves d’endurance.

La participation de Toyota aux 24 Heures du Mans, treize ans après sa dernière participation officielle, fait suite à l’annonce de Porsche qui s’engagera de nouveau dans la catégorie reine à partir de 2014, donnant plus de relief encore à la fidélité des grands constructeurs, à l’image de Audi et Peugeot qui contribuent aujourd’hui au succès des épreuves de type Le Mans.

En 2012, la participation du géant japonais dans la 80e édition des 24 Heures du Mans s’effectuera par le biais de prototype LM P1, la catégorie reine des courses de longue distance, dont la motorisation sera assurée par un moteur hybride à essence développé par Toyota Motor Corporation au Japon.

Le châssis a été dessiné, développé et produit par le centre haute performance de Toyota Motorsport GmbH de Cologne (Allemagne) où sera basée l’écurie.

L’amplitude de ce programme et le nom exact de cette machine seront révélés ultérieurement. Les premiers tours de roue devraient avoir lieu en fin d’année 2011 ou début 2012 avant un programme d’essais intensifs.

Cette annonce conforte l’Automobile Club de l’Ouest dans son travail permanent de développement des courses d’endurance dans le sillage des 24 Heures du Mans, œuvre concrétisée par la création du Championnat du Monde d’Endurance en partenariat avec la Fédération Internationale de l’Automobile et qui débutera en mars 2012 lors des 12 Heures de Sebring.

De surcroît, le projet de Toyota s’appuyant sur un bloc propulseur hybride à essence répond parfaitement aux souhaits de l’ACO de faire de ses épreuves des courses où la haute technologie se mêle à la sportivité exacerbée.

Depuis 1923, les 24 Heures du Mans constituent le plus efficace des bancs d’essais pour les grands constructeurs automobiles, générant un nombre formidable d’innovations, révolutionnaires au moment de leur apparition ; innovations généralisées aujourd’hui.

Des avancées, à l’image des essuie-glaces ou des freins à disque, qui contribuent encore non seulement à améliorer la mobilité mais aussi à sauver des vies grâce à la diminution des accidents sur les routes du monde entier.

La participation de ce prototype innovant par une marque majeure dans l’économie automobile s’inscrit dans cette démarche.

Jean-Claude Plassart, Président de l’Automobile Club de l’Ouest : « Nous sommes enchantés du retour de Toyota aux 24 Heures du Mans. Voir un nouveau grand constructeur rejoindre notre épreuve constitue toujours une grande satisfaction. Mais de surcroît cet engagement s’effectue avec une motorisation hybride, preuve de la pertinence du travail réglementaire de l’Automobile Club de l’Ouest qui ouvre la porte aux nouvelles technologies. Ce magnifique défi technologique démontre une nouvelle fois que les 24 Heures du Mans demeurent dans l’esprit de tous les principaux acteurs du secteur automobile mondial comme le banc d’essais de référence adaptée à la compétition.»

Le premier engagement de Toyota aux 24 Heures du Mans remonte à 1975.

Le service communication de l’ACO tient à disposition des photos et des vidéos des participations antérieures de Toyota aux 24 Heures du Mans.

Photo : Le Mans, Circuit des 24 Heures du Mans. Feu vert pour Toyota. Hommage au constructeur par Jean-Claude Plassart, Président de l’Automobile Club de l’Ouest (à gauche) et Vincent Beaumesnil, Directeur Sport de l’ACO (à droite) devant la Toyota 94 CV qui, pilotée par Irvine-Martini-Krosnoff, termina deuxième des 24 Heures du Mans 1994. Une voiture offerte par Toyota à l’ACO, visible au Musée des 24 Heures du Mans.



Toutes les infos sur www.lemans.org



  • 24H00 du Mans sur le grand circuit de 24 Heures 2/8 » Voir 24H00 du Mans...
  • 24H00 du Mans sur le grand circuit de 24 Heures 3/8 » Voir 24H00 du Mans...
  • 24H00 du Mans sur le grand circuit de 24 Heures 4/8 » Voir 24H00 du Mans...
  • 24H00 du Mans sur le grand circuit de 24 Heures 5/8 » Voir 24H00 du Mans...
  • 24H00 du Mans sur le grand circuit de 24 Heures 6/8 » Voir 24H00 du Mans...
  • 24H00 du Mans sur le grand circuit de 24 Heures 7/8 » Voir 24H00 du Mans...
  • 24H00 du Mans sur le grand circuit de 24 Heures 8/8 » Voir 24H00 du Mans...


  • Cliquez pour agrandir l'image
    Le Mans, Circuit des 24 Heures du Mans. Feu vert pour Toyota. Hommage au constructeur par Jean-Claude Plassart, Président de l’Automobile Club de l’Ouest (à gauche) et Vincent Beaumesnil, Directeur Sport de l’ACO (à droite) (ACO)
    Le Mans, Circuit des 24 Heures du Mans. Feu vert pour Toyota. Hommage au constructeur par Jean-Claude Plassart, Président de l’Automobile Club de l’Ouest (à gauche) et Vincent Beaumesnil, Directeur Sport de l’ACO (à droite) (ACO)
    • Dans la même catégorie

    • Christophe Bouchut: vainqueur ILMC Petit Le Mans et champion ALMS

    • Soheil Ayari est Champion International Le Mans Cup 2011 avant la fin de saison !

    • Une quatrième victoire, un deuxième titre et un ticket pour Le Mans !

    • OAK Racing au pied du podium à Petit Le Mans

    • Doublé et titres pour Peugeot Signatech Nissan et Larbre Compétition aussi couronnés.

    Plus de news »

    Publicité