World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 27.09.11 | 17:26 WORLD-ENDURANCE.COM | 27.09.11 | 17:26


Le Team BMW Motorrad France 99 n’a pas réussi à faire fructifier sa pole position lors des 24 Heures du Mans Moto, et ce malgré avoir mené les débats pratiquement jusqu’au cap de la mi-course.


Les problèmes techniques rencontrés lors de la seconde moitié de l’épreuve ont fait rétrograder la BMW S 1000 RR #99 en onzième position avant que Sébastien Gimbert, Erwan Nigon et Damian Cudlin ne parviennent à la force du poignet à remonter pour arracher sous le drapeau à damiers une septième place largement méritée.

Damian a pris un bon départ en première place de la grille, et parvenant à éviter les problèmes durant son relais il a pu transmettre le guidon de la BMW S 1000 RR au premier ravitaillement en seconde position. Sébastien et Erwan ont tous les deux bouclé leur premier relais en conservant cette place, l’équipe championne du monde du SERT à ce moment en tête menait une cadence élevée pour les pousser à la faute. Sébastien Gimbert, couronné champion de France Superbike une semaine plus tôt, parvenait néanmoins à s’emparer du commandement de la course lors de son deuxième relais. Une position que ses coéquipiers et lui allaient parvenir à conserver jusqu’à la onzième heure de course.

C’est tout d’abord un changement de freins au cours d’un ravitaillement qui a fait perdre la première place à la BMW S 1000 RR #99. Deux heures plus tard, Erwan reprenait l’épreuve en onzième position, Sebastien ayant dû entre-temps s’arrêter à deux reprises pour cause de problème technique.

Les trois pilotes du Team BMW Motorrad France 99 n’ont pas pour autant baissé les bras. Cravachant leur machine pour refaire le temps perdu, notamment à cause d’un problème de câble d’embrayage, les trois hommes sont parvenus à rallier l’arrivée en septième position pour empocher treize précieux points au classement du championnat du monde.
Arrivé au Mans avec six points d’avance au classement général, le Team BMW Motorrad France 99 en est reparti avec neuf points de retard sur l’équipe du SERT alors qu’il ne reste plus qu’une course à disputer, au Qatar. Mais avec encore trente points à prendre en cas de victoire aux Huit Heures de Doha, le championnat est loin d’être joué.

Erwan Nigon :
« Je pars d’ici satisfait car j’ai vraiment tout donné ce week-end. J’ai poussé et attaqué aussi fort que j’ai pu à chaque fois que je me suis retrouvé sur la moto. Le résultat n’est malheureusement pas là, ce qui est une déception. La S 1000 RR a encore prouvé qu’elle disposait d’un bon potentiel ce week-end. La moto est rapide et physiquement peu exigeante, ce qui est un atout sur une course de 24 heures comme Le Mans. Michelin a aussi fait son boulot, comme toujours, en nous fournissant des pneumatiques avec un grip constant et offrant un bon feeling tout au long de la course. Malheureusement, nous n’avons pas capitalisé ce potentiel à cause de petits problèmes techniques. Nous allons désormais participer à la dernière course avec neuf points de retard sur le SERT. Quoi qu’il en soit le championnat n’est pas terminé. Rien n’est joué. »

Sébastien Gimbert :
« J’ai poussé au maximum que l’on puisse faire ici au Mans, c’est aussi ce qu’ont fait mes deux coéquipiers. Malheureusement, nous n’avons pas obtenu le résultat que nous espérions à cause de petits problèmes techniques sur la moto. Nous avons mené la course assez tranquillement durant un bon moment malgré des petits soucis de traction control qui nous ont peu compliqué les choses. Mais le pire est arrivé ensuite. Juste avant la mi-course, j’ai dû m’arrêter à deux reprises pour des problèmes électriques, puis d’électroniques qui nous ont fait rétrograder en onzième position. A partir de là nous avons vraiment dû attaquer. C’est ce qui fallait faire puisque nous avons conservé nos chances dans la course au titre. Pour cela, nous devrons tout donner à Doha. »

Damian Cudlin :
« Terminer septième avec le potentiel que nous avons démontré aux essais, c’est bien évidemment une frustration pour tout le monde. Nous ne pouvions pas arriver ici avec un meilleur package comme l’a prouvé la moitié de course que nous avons menée. Tout le monde a très bien travaillé, les pilotes ont fait leur boulot, mais les problèmes ont fait le reste. Le plus raide, c’est que nous avons plus attaqué pour finir septième que nous le faisions lorsque nous étions en tête de la course. Mais il n’y a pas eu de récompense. Le championnat n’est cependant pas terminé. Nous n’avons que neuf points de retard sur le SERT et la pression est désormais dans leur camp. Nous n’avons rien à perdre, et nous irons à Doha pour nous battre et tout donner. »

Berthold Hauser : Manager du Département Motor Sport et Produits HP – BMW Motorrad
« Tout d’abord, je voudrais féliciter Kawasaki qui a mérité aujourd’hui sa victoire. Après une course d’un niveau aussi relevé, je tiens aussi à remercier nos quatre pilotes et toute l’équipe pour leur travail et leur dévouement. Ils nous ont rendu fier ce week-end. Effectivement, nous avons connu des problèmes durant la course, mais ils ont été rapidement résolu par une équipe qui manque encore pourtant d’expérience par rapport à ses adversaires. Quoi qu’il en soit, nous allons aller à Doha pour nous battre pour le titre, ce qui est déjà une forme de consécration pour une équipe aussi jeune. Je suis fier de faire partie de ce team qui a démontré ce week-end qu’il méritait du respect dans le championnat du monde d’endurance. »

Les 8 Heures de Doha, dernière manche du championnat du monde d’endurance, se dérouleront le 12 novembre au Qatar.



  • 24H00 Moto, Le Mans 2/8 » Voir 24H00 Moto, Le...
  • 24H00 Moto, Le Mans 3/8 » Voir 24H00 Moto, Le...
  • 24H00 Moto, Le Mans 4/8 » Voir 24H00 Moto, Le...
  • 24H00 Moto, Le Mans 5/8 » Voir 24H00 Moto, Le...
  • 24H00 Moto, Le Mans 6/8 » Voir 24H00 Moto, Le...
  • 24H00 Moto, Le Mans 7/8 » Voir 24H00 Moto, Le...
  • 24H00 Moto, Le Mans 8/8 » Voir 24H00 Moto, Le...


  • Cliquez pour agrandir l'image
    BMW Motorrad France 99 (Esprit-Racing)
    BMW Motorrad France 99 (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    • 24 Heures Moto, déception chez DG Sport Herock qui a du abandonner

    • Le SRC Kawasaki s’impose au Mans après 24 heures de duel avec le Suzuki Endurance Racing Team

    • La Kawasaki ZX-10R N°11 du team SRC triomphe aux 24 Heures du Mans !

    • Nouvelle victoire Kawasaki au 24 Heures Moto !

    • La moto toujours aussi populaire au Mans

    Plus de news »

    Publicité