World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 25.09.11 | 10:23 • Mis à jour le 26.09.11 | 11:53 WORLD-ENDURANCE.COM | 25.09.11 | 10:23 • Mis à jour le 26.09.11 | 11:53


Qui l’aurait cru ? Qui aurait cru en début de semaine que le Suzuki Endurance Racing Team (SERT) jouerait de manière serrée la victoire au terme des 24 Heures Moto 2011 ? Dans une épreuve d’endurance rien n’est jamais entériné, la preuve encore une fois avec une équipe que l’on pensait affaiblie… et qui finalement postule pour la victoire.


Samedi après-midi s’est achevé avec une BMW Motorrad France 99 dominatrice. A son guidon, Sébastien Gimbert, Erwan Nigon et Damian Cudlin continuaient de creuser l’écart en début de soirée et affichaient 52 secondes d’avance sur la Suzuki n°1 du SERT. Cette même machine que l’on croyait en difficulté en début de semaine à cause des forfaits de deux de ses pilotes titulaires, ne quittait pas le podium provisoire cette nuit.

Le National Motos et sa Honda n°55, alors régulier et en cinquième position, connaissait en début de soirée ses premiers déboires techniques. Ceux-ci allaient finalement poursuivre l’équipe toute la nuit. En effet, l’équipage perdra du temps à plusieurs reprises, tout en refaisant partiellement ce retard à chaque fois. Cette progression s’est vue stoppée par la chute de Lucas de Carolis à 6 heures ce dimanche matin, suite à un accrochage avec la Metiss Bihr n°91.

La superbe progression de la nuit était à porter au crédit de la Yamaha n°7 du YART. Après une petite chute de Loris Baz, l’équipage pointait en vingt quatrième position après 4 heures de course. A trois heures du matin l’équipe autrichienne intégrait le top 5 et à 6 h 30 environ, elle s’installait à la troisième place du classement.

A 22 heures samedi, la Kawasaki n°24 du 3D Endurance subissait une casse moteur à l’entrée de la Dunlop. Les graviers sur la piste entrainaient alors la chute de deux machines, dont la Yamaha GMT 94 de Matthieu Lagrive contraint à l’abandon. Ce qui engendrait la première neutralisation de l’épreuve et l’intervention des voitures de sécurité. Treize minutes après, la course repartait.

Le véritable tournant dans le classement des 24 heures Moto s’est produit aux alentours de 2 h 00. Erwan Nigon qui reprend alors le guidon de la BMW n°99 aligne trois tours inhabituellement lents et rentre à son stand. Problèmes de carburation que connaîtra aussi Sébastien Gimbert un peu plus tard. A 5 heures ce matin la marque bavaroise avait rétrogradé en dixième position et pointait à la septième à 8 heures.

A 8 heures justement, le classement était alors dominé par les vainqueurs de l’an dernier soit la Kawasaki n°11 de Julien Da Costa. A la bagarre, mais en deuxième position, la Suzuki n°1 du SERT aux mains du japonais Daisaku Sakai. Suivi de la Yamaha du YART, alors aux commandes de Steve Martin et toujours installée en troisième position. La Kawasaki n°8 du Bolliger Switzerland menait alors une course exemplaire de régularité et figurait au quatrième rang. De même que la machine cinquième de l’équipe Britannique du Honda TT Legend n°77. Ces pilotes spécialisés dans les courses sur route (tel que le célèbre Tourist Trophy à l’Ile de Man) et dont le plus emblématiques est John Mc Guiness, découvrent le Championnat du Monde d’Endurance cette année. Sixième, la Yamaha n°4 du Ymes Folch Endurance était partie de la quatorzième position. L’équipe espagnole réalise également une jolie course. Les trois équipes qui complétaient le top 10 étaient également les trois premières de la catégorie Superstock.

La catégorie Open quant à elle, était dominée par la Bihr Metiss n°91 mais celle-ci avait laissé place à la Metiss JLC Moto n°45. Cette dernière était toujours en tête de la catégorie ce matin et pointait treizième au général. De plus suite à son accrochage avec la Honda n°55 du National Motos, la Metiss n°91 abandonnait peu avant 7 heures.

Le drapeau à damier s’abaissera à 15h pour désigner le vainqueur des 24 Heures Moto 2011.

>> Classement à 8 heures <<


INFORMATIONS PRATIQUES
24 Heures Moto, 34e édition
24 & 25 septembre 2011
Quatrième des cinq manches du Championnat du Monde FIM QTEL d'endurance 2011

Circuit : Circuit Bugatti (Le Mans, Sarthe), long de 4,185 km.
Course : Arrivée des 24 Heures Moto, le dimanche 25 septembre à 15h00.
Billetterie : enceinte générale pour le dimanche 25 septembre à partir de 6 heures : 35 euros aux caisses du circuit.

Podium 2010
1. Da Costa-Four-Leblanc (FRA-FRA-FRA), (Kawasaki ZX-10R – GSR-Kawasaki n°11) : 828 tours
2. Jerman-Martin-Giabbani (SLO-AUT-FRA), (Yamaha R1 – YART) : 817 tours.
3. Junod-Black-Depoorter (FRA-FRA-BEL), (Suzuki 1000 GSX-R – RAC41-City Bike) : 813 tours.

BILLETTERIE :
www.lemans.org

INFORMATIONS ET RESULTATS
Internet : www.lemans.org
Facebook : 24 Heures Moto - ACO Official
Twitter : @24heuresmoto
Dailymotion : lemans

Un communiqué ACO



  • 24H00 Moto, Le Mans 2/8 » Voir 24H00 Moto, Le...
  • 24H00 Moto, Le Mans 3/8 » Voir 24H00 Moto, Le...
  • 24H00 Moto, Le Mans 4/8 » Voir 24H00 Moto, Le...
  • 24H00 Moto, Le Mans 5/8 » Voir 24H00 Moto, Le...
  • 24H00 Moto, Le Mans 6/8 » Voir 24H00 Moto, Le...
  • 24H00 Moto, Le Mans 7/8 » Voir 24H00 Moto, Le...
  • 24H00 Moto, Le Mans 8/8 » Voir 24H00 Moto, Le...


  • Cliquez pour agrandir l'image
    La nuit très surprenante des 24 Heures Moto (Esprit-Racing)
    La nuit très surprenante des 24 Heures Moto (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    • BMW Motorrad France 99 en tête après 5 heures

    • MICHELIN décroche les 1e, 2eme et 4eme places à l’issue des qualifications

    • 24H du Mans Moto : Début de course survolté !

    • La Kawasaki SRC partira de la 3e place de la grille

    • 24H00 Moto, pole position pour la BMW de Gimbert - Nigon - Cudlin.

    Plus de news »

    Publicité