World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 29.09.11 | 22:44 • Mis à jour le 29.09.11 | 22:53 WORLD-ENDURANCE.COM | 29.09.11 | 22:44 • Mis à jour le 29.09.11 | 22:53


«Un jour, je ferais les 24heures du Mans avec mes fils ! Ce rêve un peu fou d’un père de famille est né en 1988 lors de la naissance de notre dernier fils Matthieu. Moi, j’avais fait le boulot: avec quatre garçons, il pouvait même faire les 24H «avec les deux grands» et le Bol d’Or avec «les deux petits».


Seuls trois de nos fils seront touchés par le virus de la compétition, et les années passant, il était difficile de concilier travail, compétitions de vitesse en France ou en Europe et de faire aboutir ce projet.

2011 :
année des 55 ans, âge limite autorisé pour tout licencié moto: ce sera ces 24 Heures du Mans ou jamais. En quelques mois, il a fallu remuer ciel et terre, donner des centaines de coups de téléphone, former une équipe, contacter nos partenaires, en trouver de nouveaux car ce projet demande beaucoup d’investissements à tout niveau et en particulier financier.

Nos partenaires de toujours ont répondu tous présents et celà nous a fait chaud au coeur. D’autres, qui ne nous connaissaient pas ont trouvé le projet si merveilleux qu’ils se se sont joints à l’équipe et ont fait le maximum en nous offrant leurs prestations ou leur savoir faire.

Il y a eu aussi des fins de non recevoir incompréhensibles alors que c’était la première fois dans l’histoire de la moto française qu’un équipage composé d’un père et de trois de ses fils s’engageait à cette course mythique. Je pense que celà ne sera pas de si tôt qu’on pourra lire de nouveau une ligne si exceptionnelle !

 

MSC 93

 

A l’issue des qualifications,le team Lussiana’s Défi-MSC 93 est 29ème.


Yann a chuté : il a fallu prendre la moto de course avec la consigne de la préserver à tout prix ce qui a contraint les pilotes suivants «d’être prudents».
Malgré celà, Matthieu réalise un suberbe chrono en 1’39‘504 qui le place 6ème de sa série et 1er pilote Superstock des 3 séances et sans avoir utilisé de pneu spécial qualif. Dédé et Fabien partiront pour quelques tours de roue mais en garderont «sous la main». La moto de course est intacte, prête pour sa séance photo et c’est le principal.

15H00 : LE DEPART

Mes fils veulent que ce soit leur père qui prennent le départ: histoire de lui faire revivre cette poussée d’adrénaline avec les spectateurs, l’attente et ce fameux départ en épi. Pas de stress apparent : bien au contraire, il se prête au jeu et serre les mains de tous ceux qui viennent l’encourager...et ils sont nombreux.

15H15: Chute de Dédé !

Il perd l’avant et peut repartir. Il repassera par les stands où la moto sera réparée en 9mn.

16H45 : Chute de Matthieu !
Nouvel arrêt de 8 mn pour changer le carénage. Chapeau bas aux mécanos qui ont su gérer au mieux ces deux incidents. Ils repartiront aux alentours de la 43ème place ayant perdu le bénéfice de leur belle remontée.

 

msc 93

 

La nuit :
Le début de la nuit se fera sans encombres avec des chronos réguliers et des arrêts au stand très rapides pour cette équipe qui n’avait jamais travaillé ensemble. David le cuisinier leur apporte le ravitaillement 4 étoiles nécessaire. Pat le kiné bichonne nos pilotes, et tout plein de copains passent nous faire un p’tit coucou avant d’aller (EUX!..) se coucher.
Coup de théatre vers minuit: Dédé part à la faute de nouveau et mettra un moment avant de rentrer au stand: roue avant crevée et devant de la moto bien abîmé.
Une fois de plus, la remise en état de la moto sera assez rapide mais 22 minutes auront été perdues et Yann repartira en 40ème position.

Le reste de la nuit sera magique: pas un ennui.
Dédé assure tous ses relais sans souci. Yann est un peu en deçà de ses possibilités mais je pense qu’il ne veut commettre aucun impair pour atteindre l’objectif premier. Et puis, il va être bientôt papa (serait-ce la seconde qu’il concède ?) Quant à Matthieu, il a impressionné par sa régularité de métronome et ses chronos semblables aux pilotes des teams de pointe en 1’41-1’42 sur tous ses relais.
Loïc et moi ainsi que l’autre équipe de chronométreurs (Matthieu et Jérémie) appréciont la douceur du climat entre deux cafés.

Le petit matin fut plus frais et plus difficile.

Mais tout le monde y croit jusqu’à l’arrêt surprise de Yann vers 9h30: pot d’échappement crevé qu’il faut remplacer. Et c’est reparti pour quelques heures...

 

msc 93

 

14h50 : l’arrivée
Grand moment d’émotion quand Matthieu s’arrête pour offrir les derniers tours à son père. Proches, famille, amis et partenaires sommes tous là pour l’accueillir et vivre ce pur moment de bonheur, et assister à l’accomplissement du rêve d’une vie.


Comment aurais je pu imaginer il y a 36 ans, qu’une rencontre motarde à Rungis un vendredi soir allait faire de ma vie ce qu’elle est: un mari merveilleux, des fils qui sont tout ma fierté et qui ont contribué à la réussite de ce défi.
Merci aussi à Pierrot du MSC93 qui n’a pu être présent mais à qui nous dédions «cette victoire».
Merci encore à tous nos partenaires, amis qui ont permis que ce projet aboutisse.
Aux mécanos qui ont fait un super boulot, au kiné qui a retapé mes hommes, au cuisinier qui a soigné nos estomacs, à La Mouche team manager redoutable, à Thierry de Défi 23, à Sébastien notre peintre surdoué et à tous ceux qui ont participé à cette aventure sportive mais avant tout humaine.

Patricia Lussiana pour le LUSSIANA’S DEFI - MSC 93




  • 24H00 Moto, Le Mans 2/8 » Voir 24H00 Moto, Le...
  • 24H00 Moto, Le Mans 3/8 » Voir 24H00 Moto, Le...
  • 24H00 Moto, Le Mans 4/8 » Voir 24H00 Moto, Le...
  • 24H00 Moto, Le Mans 5/8 » Voir 24H00 Moto, Le...
  • 24H00 Moto, Le Mans 6/8 » Voir 24H00 Moto, Le...
  • 24H00 Moto, Le Mans 7/8 » Voir 24H00 Moto, Le...
  • 24H00 Moto, Le Mans 8/8 » Voir 24H00 Moto, Le...


  • Cliquez pour agrandir l'image
    Fais de ta vie un rêve, et d’un rêve, une réalité (Antoine de St Exupéry) (Esprit-Racing)
    Fais de ta vie un rêve, et d’un rêve, une réalité (Antoine de St Exupéry) (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    Plus de news »

    Publicité