World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 02.10.11 | 06:48 WORLD-ENDURANCE.COM | 02.10.11 | 06:48


Victoire pour la Peugeot de Montagny-Sarrazin-Wurz ; doublé avec la deuxième place de Lapierre-Minassian-Gené et titre des constructeurs et des équipes LM P1 2011 : le constructeur français a fait carton plein au terme de la sixième manche ILMC de la saison. Larbre Compétition décroche de son côté les lauriers au classement des écuries LM GTE Am et Signatech Nissan ceux des écuries LM P2.


Treize points : c’est ce qui manquait à Peugeot avant la sixième des sept manches de l’Intercontinental Le Mans Cup 2011. Grâce à la pole position de Davidson, il n’en manquait plus que douze avant le départ. Au terme de la course, suite au doublé réussi (908 n°8 devant la 908 Hdi-FAP n°10), le constructeur français en empoche 28 et conserve cette année le titre des constructeurs ILMC déjà décroché voilà un an ainsi que celui des équipes LM P1 pour Peugeot Sport Total.

Mais la marque au Lion s’est ardemment battue sur la piste de Road Atlanta pour décrocher un tel succès. Après un envol canon, la n°7 de Bourdais-Pagenaud et Davidson abandonnait lors de la troisième heure, transmission en panne. De son côté, l’Audi n°2 perdait un temps fou, touchée par des soucis de direction puis d’embrayage. Elle se retirait in fine une heure avant l’arrivée.

En tête, la bagarre ne cessait pas un seul instant entre la Peugeot n°8, l’Audi n°1 et la Peugeot privée de l’équipe Oreca venant ajouter son grain de sel.
Finalement, Petit Le Mans basculait à 18 h 42, après 7 h 12 de course, lorsque en dépassant une Porsche attardée, Romain Dumas au volant de l’Audi touchait l’avant de ce concurrent, sa propre voiture déséquilibrée se disloquant en percutant le mur en bord de piste. Il était pourtant revenu dans les échappements de la voiture de tête, alors pilotée par Franck Montagny. Un incident qui ne justifiait pas d’investigation selon la direction de course.

Soudainement, le constructeur tricolore se retrouvait sans réel adversaire. Ses deux voitures en tête ralliaient l’arrivée sans rencontrer aucun problème, la victoire revenant au trio Montagny-Sarrazin-Wurz devant la 908 Hdi-FAP n°10 privée de l’écurie Oreca menée par Lapierre-Minassian-Gené. Troisième, Aston Martin sauvait sa saison en ILMC avec un podium décroché par Fernandez-Mücke-Primat devant la OAK Pescarolo de Pla-Prémat et Yvon, voiture qui avait terminée 3e au terme de la précédente épreuve (6 Heures de Silverstone).
A noter qu’il s’agit de la troisième victoire de suite de Peugeot à Petit Le Mans et toujours avec Montagny et Sarrazin au volant !


"Nous décrochons de nouveau les titres après ceux de 2010, savourait Bruno Famin, directeur technique de Peugeot Sport. Cela prouve les bons résultats de notre voiture. Cette saison, nous avons tout gagné jusque là sauf une course (les 24 Heures du Mans) cela démontre notre domination sur la discipline."

En LM GTE, la bagarre a été une nouvelle fois somptueuse de bout en bout, le résultat se dessinant dans le dernier tour ! Le début de course était placé sous la domination des BMW mais les M3 GT rencontrant trop de crevaisons, les Ferrari parvenaient à revenir dans le jeu. On ne comptait plus les changements de leaders avant que les véloces et solides Fisichella-Bruni-Kaffer parviennent à se ménager un léger avantage et le conserver jusqu’à l’arrivée. Ils franchissaient la ligne avec 6’’6 d’avance seulement sur la Porsche n°045. Les deux pilotes italiens s’offraient une troisième victoire cette année en six courses, la quatrième pour Ferrari. « C’est un grand sentiment. Le même que lorsque j’ai gagné en F1, se réjouissait Fisichella. Nous étions persuadés que nous pouvions y arriver. La voiture, l’équipe, tout a été parfait. » Avec 28 points d’avance sur BMW désormais, Ferrari a fait un grand pas vers le titre constructeurs LM GTE. Les 6 Heures de Zhuhai serviront à les départager.


En LM P2, solide succès pour une écurie américaine : Level 5 Motorsport, avec la Honda Performance Development n°33 de Tucker, Bouchut et Barbosa. Mais c’est pourtant l’équipe française Signatech Nissan qui empoche le titre LM P2 au terme de cette sixième manche. Très rapides en début de course, Mailleux-Ordonez-Vernay étaient excessivement ralentis suite à des soucis de direction assistée. Mais ils étaient classés et cela suffisait pour inscrire 11 points  nécessaires dans l’obtention des lauriers 2011.

Un quatrième titre était décroché au terme de cette course : celui des écuries en LM GTE Am. La deuxième place de Bornhauser-Canal-Gardel, acquise dans le sillage de la Ferrari du Krohn Racing (Krohn-Jonsson-Rugolo) victorieuse sur ses terres, permettait à l’équipe Larbre Compétition d’empocher la couronne réservée aux écuries LM GTE Am. En 2010, Larbre Compétition avait déjà gagné les lauriers ILMC dans la défunte catégorie LM GT1.

Prochaine et dernière épreuve ILMC 2011 le 13 novembre à Zhuhai (Chine).


INFORMATIONS PRATIQUES

Petit Le Mans (USA), Samedi 1er octobre 2011, Sixième manche de l’Intercontinental Le Mans Cup 2011.

Circuit : Circuit de Road Atlanta (Braselton, Georgie, Etats-Unis), long de 4,088 km.
Météo : beau temps.
Au départ : 53 voitures dont 25 ILMC (9 LM P1, 3 LM P2, 7 GTE Pro, 6 GTE Am).
Spectateurs : 131 400 (record de Petit Le Mans).

Podium
1. Montagny-Sarrazin-Wurz (FRA-FRA-AUT), Peugeot 908 les 1 000 miles (1 609 km, 394 tours) en 9 h 35’55’’.
2. Lapierre-Minassian-Gené (FRA-FRA-ESP), Peugeot 908 Hdi-FAP, à cinq tours.
3. Fernandez-Mücke-Primat (MEX-ALL-SUI), Aston Martin, à six tours.

Vainqueurs ILMC par catégorie

LM P1 : 1. Montagny-Sarrazin-Wurz (FRA-FRA-AUT), Peugeot 908 les 1 000 miles (1 609 km, 394 tours) en 9 h 35’55’’.
LM P2 : 1. Tucker-Bouchut-Barbosa (USA-FRA-POR), Honda Performance Development ARX-01g : 375 tours.
LM GTE Pro : 1. Fisichella-Bruni-Kaffer (ITA-ITA-ALL), Ferrari 458 Italia : 367 tours.
LM GTE Am : 1. Krohn-Jonsson-Rugolo (USA-SUE-ITA), Ferrari F430 : 355 tours.

Pole position 2011 :
Davidson (GBR), Peugeot 908, 1’07’’428
Meilleur tour en course : Montagny (FRA), Peugeot 908, 1’09’’038


Classements ILMC (après six manches)

Constructeurs
LM P1 : 1. Peugeot, 182 pts ; 2. Audi, 108. Peugeot Champion ILMC 2011*.
LM GTE : 1. Ferrari, 151 pts ; 2. BMW, 123 ; 3. Porsche, 105 ; etc.

Ecuries
LM P1 : 1. Peugeot Sport Total, 97 pts ; 2. Audi Sport Team Joest, 74 ; 3. Team Oreca Matmut, 47 ; etc. Peugeot Sport Total Champion ILMC 2011 *.
LM P2 : 1. Signatech Nissan, 79 pts ; 2. Level 5 Motorsports, 57 ; 3. OAK Racing, 50. Signatech Nissan Champion ILMC 2011*.
LM GTE Pro : 1. AF Corse, 99 pts; 2. BMW Motorsport, 85 ; 3. Luxury Racing, 26 ; etc.
LM GTE Am : 1. Larbre Compétition, 79 pts ; 2. Krohn Racing, 50 ; AF Corse, 47 ; etc. Larbre Compétition ILMC 2011*.
*Sous réserve de l’officialisation des résultats par l’Automobile Club de l’Ouest.

Prochaine épreuve : 6 Heures de Zhuhai (Chine), septième et dernière manche de l’Intercontinental Le Mans Cup 2011.


Internet : www.lemans.org



Cliquez pour agrandir l'image
Doublé et titres pour Peugeot Signatech Nissan et Larbre Compétition aussi couronnés. (Peugeot Sport)
Doublé et titres pour Peugeot Signatech Nissan et Larbre Compétition aussi couronnés. (Peugeot Sport)
  • Dans la même catégorie

  • Peugeot signe sa 4ème pole position à Road Atlanta

  • Davidson offre une nouvelle pole à Peugeot

  • 24 Heures Camions, une manifestation poids lourd !

  • ILMC : La pression monte !

  • Olivier Lombard et Greaves Motorsport sacrés Champions 2011 en Le Mans Series LMP2 !

Plus de news »

Publicité