World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 11.10.11 | 17:04 WORLD-ENDURANCE.COM | 11.10.11 | 17:04


Bonjour ! En guise d'épilogue pour cette saison pour le moins difficile, c'est la non moins éprouvante mais tellement motivante épreuve des 24H00 Moto du Mans.


Pour cette épreuve, Damien Saulnier, le boss du Junior Team Suzuki a fait appel à moi en tant que 4ème pilote au cas où un de ses pilotes titulaires ne pourrait prendre le départ... J'ai déjà roulé dans cette équipe lors des deux précédentes saisons, je retrouverai donc une moto que je connais bien : la SUZUKI 1000 GSX-R

Mais dès le mardi précédent la course, deux pilotes du SERT sont blessés et ils font appel à un de mes coéquipiers. Je passe donc titulaire dès les qualifications du Jeudi. Je ferai donc équipe avec Loic Napoleone et Julien Enjolras.


Jeudi : essais libres & qualifications
On essaye de rendre la moto à la fois facile et stable à l'accélération mais le compromis est difficile à trouver... J'avoue que je ne me préoccupe que peu des réglages en laissant mes coéquipiers faire, pendant que je continue à reprendre confiance en moi...
Pendant mes qualifications, j'ai beaucoup de dribble sur l'angle, alors qu'il n'y en avait pas précédemment. On découvrira après les qualifications que c'était à cause d'une jante avant voilée... Donc ce n'est pas dramatique que mon chrono n'ait pas été excellent puisque j'aurai une autre chance demain.
Malgré mon chrono moyen, nous sommes classés à la 9ème position au général et à la 2ème de la catégorie Stock (à la moyenne des 3 pilotes).


Vendredi : qualifications
Après avoir testé une modification aux essais de nuit qui nous a apporté beaucoup de mieux, je compte vraiment réaliser un bon chrono, mais c'est sans compter sur la casse moteur d'un concurrent qui a mis de l'huile dans la courbe Dunlop. En effet malgré la poudre présente pour absorber l'huile, la piste reste glissante dans le virage le plus rapide du circuit...
Mes coéquipiers n'améliorant pas non plus, nous partirons le lendemain de la 11ème place (toujours 2ème de notre catégorie).


Samedi & Dimanche : course
C'est Julien qui prend le départ, après un début délicat, il remonte progressivement jusqu'à la 10ème position. Puis c'est au tour de Loïc et moi. Nous oscillons entre la 7ème et la 10ème position.

Lors de mon premier relais, je parviens à me mettre tout de suite dans le rythme et à rouler dans des chronos réguliers en un "petit 1'42". Cela nous permet de rester au contact des leaders de notre catégorie. En effet nous en bagarre avec deux autres concurrents en Stocksport avec moins d'une minute d'écart. Je suis plutôt satisfait de mon premier relais !

Les relais se suivent et la bagarre fait rage, tantôt en tête, tantôt 3ème ou 2nd ... La course est très indécise alors qu'il reste encore plus de 19h...

Lors de mon 3ème relais, les choses se compliquent ; Loïc m'annonce que la moto a un problème, qu'elle tourne sur 3cylindres bas dans les tours... Aïe, je me dis que cela va ne faire qu'empirer, car je connais bien ce problème. Et effectivement il est déjà bien gênant... La moto donne des à-coups à l'accélération lorsque le 4ème cylindre s'actionne... J'hésite à rentrer, mais je parviens à tenir un rythme en 1'42, donc je continue malgré la gêne. Un moment je faillis même de me faire éjecter par la moto.

En fait c'est la rampe d'injection qui n'alimente plus un cylindre, elle est détériorée en raison de l'essence E85 fournie par le circuit et qui est obligatoire...

Je me dépouille vraiment sur la moto pour faire quelques 1'41 et termine le relais moyennement confiant pour la suite des évènements. Mais avec le team manager, nous décidons de rectifier ce problème seulement vers 3h du matin, lorsqu'il faudra changer en même temps les deux roues et les plaquettes de frein pour perdre un minimum de temps dans les stands...

En attendant nous espérons que le problème ne s'aggrave pas trop pour ne pas nous handicaper trop au chrono...

Ainsi mon 4ème relais sera plus dur. La moto, de moins en moins contrôlable, m'empêche de rouler mieux que 1'43, nous perdons un peu de temps sur la concurrence. Heureusement quand je m'arrête, à 3h du matin, l'équipe est prête et change en à peine 6 minutes, le réservoir, les deux roues,les plaquettes de frein et la rampe d'injection... BRAVO à ces jeunes du lycée Le Mans Sud !!!

Dans la nuit nos concurrents ont également quelques soucis et nous nous retrouvons toujours dans le même tour pour continuer notre bagarre !
Au lever du jour, pour mon 6ème relais, je suis en forme et rentre directement dans un bon rythme. Puis un pilote me passe et je parviens à le suivre. Je roule " en petit 1'41 " et réalise le meilleur tour de notre moto depuis le début de la course en 1'41''0 (à peine 2 dixièmes moins vite que mon chrono de qualification)! Cela nous permet de revenir en tête de notre catégorie !

Malheureusement, lors de l'arrêt au stand, une erreur nous coutera un tour. Et les malheurs n'arrivant jamais seuls, une heure plus tard le sélecteur de vitesse casse, il nous faudra 5 minutes pour le remplacer et à moins d'une grosse bévue de nos concurrents, c'en est fini pour nous de la victoire...

Nous sommes maintenant 3ème, avec 3 tours d'avance sur le 4ème et 3 tours de retard sur le second. Nous ne pouvons plus remonter à la régulière, puisqu'il reste seulement 4h de course. Ainsi nous décidons d'assurer en roulant " tranquillement " jusqu'à la fin.

Mes derniers relais sont donc relativement longs jusqu'à la libération de l'arrivée que nous franchissons à la 11ème place au général et à la 3ème place de notre catégorie Stocksport !!!

 

Cédric Tangre, 24H00 Moto du Mans 2011 au Junior Team Suzuki

 

Conclusion :
Enfin un podium, et non des moindres puisque c'est sur une épreuve mythique !!! Cela me fait vraiment du bien après une année de galère.
Je suis vraiment satisfait car j'ai pu reprendre confiance et réaliser de bons chronos (enfin !). Je n'ai fait aucune erreur pendant toute la semaine et en course j'ai montré que je pouvais être à la fois rapide et régulier.

Certes nous n'avons pas été épargnés par les soucis et nous aurions pu gagner, mais l'équipage de Motors Event était, à la moyenne des 3 pilotes, plus rapide que nous et mérite sa victoire ! Bravo à eux...

Je voudrais adresser un grand merci à Damien Saulnier et François Etterle qui ont insisté pour que je courre alors qu'au mois de juillet je ne voulais plus rouler aux 24H. Donc un énorme merci à la confiance qu'ils m'ont accordé, je leur dois ce podium. Un énorme merci aussi à toute l'équipe qui a été super : Marinette et Dany, aimables et attentionnés à la cuisine et à toute l'équipe de jeunes mécaniciens qui ont tout donné pendant les ravitaillements et les pannes pour gagner un maximum de temps ainsi qu'à toutes les personnes présentes ce week-end !


Cédric Tangre



  • 24H00 Moto, Le Mans 2/8 » Voir 24H00 Moto, Le...
  • 24H00 Moto, Le Mans 3/8 » Voir 24H00 Moto, Le...
  • 24H00 Moto, Le Mans 4/8 » Voir 24H00 Moto, Le...
  • 24H00 Moto, Le Mans 5/8 » Voir 24H00 Moto, Le...
  • 24H00 Moto, Le Mans 6/8 » Voir 24H00 Moto, Le...
  • 24H00 Moto, Le Mans 7/8 » Voir 24H00 Moto, Le...
  • 24H00 Moto, Le Mans 8/8 » Voir 24H00 Moto, Le...


  • Cliquez pour agrandir l'image
    Cédric Tangre, 24H00 Moto du Mans 2011 au Junior Team Suzuki (Esprit-Racing)
    Cédric Tangre, 24H00 Moto du Mans 2011 au Junior Team Suzuki (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    • Les 24H00 Moto du team ALPES ENDURANCE #199

    • RAC 41, 24H00 Moto, Au courage ...

    • Infini Team Power Bike, 18 tours d'horloge au 24 Heures Moto ...

    • Stéphane Kokes : non on n’abandonne pas sans tout donner !

    • Une belle première pour Loris BAZ

    Plus de news »

    Publicité