World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 15.11.11 | 22:48 WORLD-ENDURANCE.COM | 15.11.11 | 22:48


Après avoir dominé les épreuves qualificatives et remporté la pole position, la situation se présentait plutôt bien pour nos trois pilotes…


Malheureusement le pilote Katsuyuki Nakasuga de la #7 a percuté Sébastien Gimbert dans la première heure de course pour l’envoyer dans le bac à gravier.

Les pilotes et tout le team se sont battus avec bravoure et détermination pour remonter de la 24ème à la 2ème place avec 30 s de retard sur la machine victorieuse.

Sébastien GIMBERT: "Je suis déçu, forcément, mais je suis également fier de ce que nous avons fait aujourd'hui. J'étais serein en tête de la course quand Nakasuga nous a envoyé dans le bac à gravier. Je n'ai aucune idée de ce qu'il a cherché à faire et je pense qu'il n'en sait rien non plus. C'était un risque qu'il n'aurait pas du prendre.
Il aurait été facile d'abandonner, ranger la moto, fermer le box et tourner la page. Mais nous ne l'avons pas fait. Nous nous sommes battus pour remonter et terminer à 30 secondes du titre mondial. C'est quelque chose dont Erwan, Damian, tout le team et moi devons être fiers."


Erwan NIGON: "Que dire ? Je suis déçu mais c'est la course. Parfois vous profitez d'un peu de chance et de réussite et parfois il faut faire face à l'adversité. Aujourd'hui, il a fallu se battre pour remonter au classement. Je voudrais remercier mes coéquipiers Sébastien et Damian qui n'ont jamais baissé les bras, BMW, Michelin et tout le team pour leur soutien et leurs efforts."

Damian CUDLIN: "Après que Sébastien se soit fait embrocher par Nakasuga dans la première heure de course, nous nous sommes unis pour donner le max et nous terminons à juste 30 secondes du titre. Après 72 heures de course cette saison, nous perdons pour juste une demie minute. C’est pas dingue ça ? Je suis déprimé. Il n'y a rien d'autre à dire vraiment si ce n'est merci à tous ceux qui ont rendus cette saison possible."

Michael BARTHOLEMY, directeur du team: "Mon sentiment est plus de l'ordre de la frustration que de la déception. Si Nakasuga est venu en championnat du Monde d'Endurance pour se faire un nom, il a certainement réussi aujourd'hui. Nous nous sommes battus après ce crash en tournant 2 à 3 secondes plus vite que toutes les autres équipes pendant la quasi totalité de la course mais il a manqué 30 secondes à la fin. Nous sommes vice champion du Monde pour une première saison complète mais c'est vraiment une petite consolation. Nous étions là pour gagner, pas finir second. Je voudrais remercier et féliciter nos pilotes Sébastien Gimbert, Erwan Nigon, Damian Cudlin, Hugo Marchand qui ont tous fait un super boulot cette saison. Merci aussi à BMW Motorrad Motorsport et à Michelin pour leur soutien. Félicitation au SERT qui conserve le titre. J'espère que nous serons là l'année prochaine pour nous battre à nouveau avec eux."

Marcel DRIESSEN, directeur de BMW Motorrad France: "Je suis très fier de notre jeune équipe. Revenir à la deuxième place alors que nous étions 24ème après le crash en début de course à seulement 30 secondes des vainqueurs, montre combien notre équipe et nos pilotes sont exceptionnels. Nous avons raté de peu le titre mondial mais terminer notre première saison complète comme vice champion dans un championnat aussi dur où nous avons vu une équipe victorieuse différente à chaque course, c'est un résultat dont je suis fier non sans raison !"



Cliquez pour agrandir l'image
BMW Motorrad France 99 (BMW Motorrad / DR)
BMW Motorrad France 99 (BMW Motorrad / DR)
  • Dans la même catégorie

  • MICHELIN remporte un doublé à Doha pour clôturer une saison d’endurance réussie

  • Le Suzuki Endurance Racing Team toujours au sommet Mondial

  • Victoire pour DG Sport Herock

  • Victoire de Yamaha Racing France GMT 94 Ipone à Doha !

  • MICHELIN monopolise les trois premières places lors des qualifications aux 8 Heures de Doha

Plus de news »

Publicité