World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 09.09.11 | 16:48 WORLD-ENDURANCE.COM | 09.09.11 | 16:48


Christophe Contre a participé à ses premières 24 Heures du Mans Karting ce week-end sur le circuit Alain Prost. L'épreuve a été marquée par de nombreuses péripéties, pour partie liées à des conditions climatiques qui ont compliqué la tâche des équipes et des pilotes.


Le bilan du team Cap Transactions est mitigé sur le plan du résultat, avec une 31ème place à l'arrivée pour quatre pilotes qui découvraient la plus grande course d'endurance Karting au monde…

Le team Cap Transactions avait choisi d'engager ses pilotes Alice Colin, Alizée Guilmain, Tom Le Coq et Christophe Contre dans le Groupe 2, qui peut être comparé à la catégorie LM P2 en auto. Son châssis MG, produit en Région Poitou-Charentes, était propulsé par un Rotax Max, un 125 cm3 2 temps éprouvé et universel, puisqu'on le retrouve en compétition dans le monde entier.
L'équipage n°35 a connu son heure de gloire aux essais qualificatifs, quand Alice, Alizée et Tom ont franchi les étapes éliminatoires successives (Q4, Q3, Q2). Christophe s'est ainsi retrouvé en Q4 avec 6 pilotes du Groupe 1, qui bénéficient d'une motorisation plus puissante. Notre Angoumoisin s'est mis en tête de devancer au moins un de ses trois adversaires du Groupe 2 dans cette dernière séance, et il y est parvenu, hissant ainsi son équipe à la 9ème place au général sur la grille de départ, et à la 3ème place de la catégorie.

Le 35 s'est maintenu aux alentours de son rang de départ en début de course, mais la suite fut plus difficile. Quelques problèmes de batterie ont retardé sa progression, et un accrochage en début de course a contraint les mécanos à intervenir à plusieurs reprises pour rectifier les réglages du train avant.
Les pilotes reconnaissaient aussi un déficit d'expérience, notamment en matière d'exploitation des pneus pluie. Or, on a vécu une des éditions les plus arrosées depuis la création des 24 Heures du Mans Karting en 1986. L'écart s'est donc inexorablement creusé, face aux équipes qui disputent régulièrement les épreuves de l'Euro Endurance Série.

Les points positifs sont toutefois nombreux, comme l'explique Christophe, le doyen de l'effectif du team n°35 : " Participer à une telle course m'a fait le plus grand bien. Je n'étais pas sûr à 100% de tenir physiquement, mais tout s'est bien passé. Le fait d'arriver au bout des 24 Heures est la récompense des efforts fournis à l'entraînement, j'en profite pour remercier les gens qui m'ont aidé à me préparer. Ma motivation est donc décuplée pour préparer la suite du projet Objectif 24 qui devrait passer par Daytona. Dans ces 24 Heures Karting, la séance de qualification a été un moment de bonheur inouï. Je me suis retrouvé avec les meilleurs pour disputer la Q1 !
Nous avons décroché la 3ème place de la catégorie, sur 27 partants, et la 9ème sur 34 au général ! Je n'étais qu'à 4 dixièmes des Britanniques qui font partie des références. Le niveau sportif des pilotes m'a impressionné et je pense que le Karting est très sous-estimé. Je participerais volontiers aux prochaines épreuves de l'Euro Endurance Série et du championnat de France d'Endurance. Merci et bravo à mes équipiers Alice Colin, Alizée Guilmain et Tom Le Coq, ainsi qu'aux membres du team qui sont passionnés et passionnants.
"



Romane Didier / future racing commm



Cliquez pour agrandir l'image
24 Heures Karting : le positif l'emporte (Romane Didier / future racing commm)
24 Heures Karting : le positif l'emporte (Romane Didier / future racing commm)
  • Dans la même catégorie

  • Le Deschouwer Racing Team s’impose aux 4 Heures de Zolder

  • Bol d'Or Classic, 10 et 11 septembre 2011, Circuit de Nevers Magny-Cours

  • DGSPORT Herock, une bonne répétition avant les 24 Heures du Mans

  • BMEC 2011, 6 Heures Moto Spa-Francorchamps, quelle course !

  • 6 Heures Motos de Spa-Francorchamps : les 12, 13 et 14 août

Plus de news »

Publicité