World-Endurance by Esprit-Racing
 
WORLD-ENDURANCE.COM | 06.10.10 | 21:00 • Mis à jour le 06.10.10 | 21:01 WORLD-ENDURANCE.COM | 06.10.10 | 21:00 • Mis à jour le 06.10.10 | 21:01


Les premiers essais ont eu lieu le mercredi avant la course, malheureusement il pleut, rien à signaler donc (ha si, je suis sorti dans les graviers ... sans tomber !).


Jeudi commencent  les choses sérieuses, nous avons une séance d’essais libres que je vais entamer sur piste séchante. Je me sens très à l’aise et quand je reviens j’ai le 10ème chrono, cela ne compte pas mais ça fait plaisir !

Viennent  ensuite les qualifications accompagnées des complications : Teddy mon coéquipier  part en premier mais a du mal à se mettre dans le rythme, il manque de feeling, il attaque mais le chrono ne descend pas !


Je pars ensuite et en effet la moto n’est vraiment pas bien : elle gesticule dans tous les sens, le grip arrière est inexistant et son comportement est parfois dangereux !

Bref c’est bizarre. Nous allons nous apercevoir par la suite que le pneu arrière est trop vieux (3 ans)… Je signe un chrono en 1’48’5, ce n’est pas terrible et pourtant j’ai vraiment attaqué !!!

Nous profitons des essais de nuit pour tester autre chose, c’est un peu mieux au niveau du grip arrière et la moto est plus saine, mais notre rythme est moins élevé ! J’en profiterai pour me mettre par terre, mais sans abimer la moto s’il vous plait !

Le vendredi, pour la deuxième séance de qualifications, la situation n’est pas mieux, nous avons certes récupéré un peu de grip à l’arrière mais la moto est encore plus « lente », difficile à emmener, lourde…!
Bref je signe le même chrono que la veille en ayant tout donné. A ce moment je suis très perplexe sur la suite des évènements car je ne vois pas comment faire une course de 24H avec une moto dans cette configuration.

La moyenne des trois pilotes donnera un temps de 1’50’2 plaçant notre moto à l’avant dernière position. Grâce à note statut de team permanant nous allons passer devant d’autres équipes et croyez-moi je n’en suis pas fier, mais le règlement est ainsi fait… !

Le soir nous décidons de changer radicalement les réglages de la moto et de revenir en arrière. Le warm up nous permettra de valider ces changements, la moto, sans être parfaite est au moins plus facile à emmener !

C’est moi qui suis chargé de prendre le départ. A 14 heures, à 30 minutes de la fermeture de la pit lane, un gars avec une chemise du GMT 94 est en train de bidouiller je ne sais quoi (et ne veux surtout pas savoir !) sur la moto !

A 15 minutes de cette même fermeture, il nous dit qu’il y a un problème avec l’amortisseur, qu’il faut le changer, et c’est ce qu’ils vont faire… Heureusement que j’ai une grande confiance en mes mécanos car à quelques minutes de prendre son premier départ en endurance il y a de quoi devenir fou !

Bref tout rentra dans l’ordre, sauf qu’au court du premier tour de chauffe, ma chaine se brisa en deux !!! Le départ n’était pas encore donné que j’étais déjà en train de pousser notre R1 et ses 198 kg !!! Le temps de rentrer aux stands, le départ était déjà donné et cette mésaventure nous fit perdre au moins 4 ou 5 tours.

La course fut une succession de chauffes moteurs, nous avons changé 2 fois l’embrayage, nous avons eu une chute, la cloche d’embrayage s’est desserrée etc… ! A chaque fois les mécanos ont su contrer et solutionner tous les problèmes qui se présentaient et nous avons glorieusement fini 32ème de cette course de fou !!!

Au niveau personnel, cette course fût un vrai régal, j’étais vraiment en forme sur la quasi-totalité de mes relais, j’ai réussi à rouler dans des chronos proche de celui de qualification de nuit comme de jour et mon meilleur relais fut à 8 heures du matin !

Je me suis régalé à rouler plein gaz en pleine nuit, à me batailler avec de bons pilotes et à en doubler pleins d’autres ! Seul bémol je me suis fait une ampoule sous la plante du pied droit dès le premier relais à cause du cale-pied qui me rentrait dans la botte, je ne pouvais à peine marcher entre mes relais et j’ai souffert toute la course. Mais le plaisir était tel que j’ai pu surmonter la douleur.
Malheureusement, 3 semaines après je suis toujours en arrêt maladie car je ne peux toujours pas marcher et il me reste encore une semaine… l’ampoule s’est transformée en hématome !

Je tiens vraiment à remercier les mécanos qui ont encore bossé comme des dingues toute la semaine en dormant très peu, avec toute les difficultés que nous avons eu ils ont réussi à nous fournir une moto convenable pour la course et nous permettre d’aller au bout, finir la course était le minimum que nous puissions faire pour eux. Un grand merci également aux ostéos, cuistots, panneauteurs, aux frangins Bourdeau, à mes coéquipiers etc…

Un dernier mot sur la suite des événements : Je suis au regret de dire que ma saison est terminée. Je ne peux tout simplement pas fournir la somme demandée pour aller au Qatar. Je suis très déçu car après m’être autant investi sur le reste de la saison dans l’équipe je m’attendais à autre chose….et cette bonne dernière course n’a pas penché en ma faveur !

Enfin merci à mes parents, à Dafy moto Tours, ma marraine la fée,  à Lee Shulman  qui m’a filé un sérieux coup de pouce et à toutes les personnes qui m’ont soutenu de près ou de loin cette saison. Rendez-vous en 2011 !!!

Un petit lien vers des articles sympas :

Avant :
http://www.lanouvellerepublique.fr/SPORT/Auto-Moto/Moto/PRET-A-DYNAMITER-LE-BOL-D-OR

Après
http://www.lanouvellerepublique.fr/SPORT/Auto-Moto/Moto/AU-BONHEUR-DES-GALERIENS


Tristan Guyot



Ajouter: World-Endurance - EWC - Tristan Guyot, fier de son bol, est déçu de la suite ... à Wikio Ajouter: World-Endurance - EWC - Tristan Guyot, fier de son bol, est déçu de la suite ... à Face Book Ajouter: World-Endurance - EWC - Tristan Guyot, fier de son bol, est déçu de la suite ... à Yahoo! Ajouter: World-Endurance - EWC - Tristan Guyot, fier de son bol, est déçu de la suite ... à Google Ajouter: World-Endurance - EWC - Tristan Guyot, fier de son bol, est déçu de la suite ... à Digg Ajouter: World-Endurance - EWC - Tristan Guyot, fier de son bol, est déçu de la suite ... à Technorati Ajouter: World-Endurance - EWC - Tristan Guyot, fier de son bol, est déçu de la suite ... à Live-MSN Ajouter: World-Endurance - EWC - Tristan Guyot, fier de son bol, est déçu de la suite ...à del.icio.us Ajouter: World-Endurance - EWC - Tristan Guyot, fier de son bol, est déçu de la suite ... à BlogMarks Ajouter: World-Endurance - EWC - Tristan Guyot, fier de son bol, est déçu de la suite ... à Scoopeo
Tristan Guyot très concentré avant le départ ! (D.R.) Tristan Guyot très concentré avant le départ ! (D.R.)
  • Dans la même catégorie

  • Bol d'Or 2010 : Steph Kokes n'a rien laché !

  • Julien MILLET au Bol d'Or 2010, Nouvelle déception …

  • Kevin DENIS, Bastien MACKELS et David PERRET ont emmenés la #57 sur le Podium

  • Xavier Barbancon, son premier Bol d’Or

  • Pas de Bol au Bol d’Or pour le TRT27 Bazar 2 la Bécane

Plus de news »

Publicité