World-Endurance by Esprit-Racing
 
WORLD-ENDURANCE.COM | 16.09.10 | 07:14 • Mis à jour le 16.09.10 | 07:15 WORLD-ENDURANCE.COM | 16.09.10 | 07:14 • Mis à jour le 16.09.10 | 07:15


Arrivé mardi soir à Magny-Cours, le staff est déjà au complet et en place. Le ton est donné, tout le monde est à fond et à son poste, dernier repas normal avant une semaine de « pâtes-poulet ».


eddy bouvier

La journée de mercredi commence par les vérifications administratives et techniques, tout est évidemment OK, l’après-midi se poursuit par les 1ers essais libres. La météo médiocre du matin à laisser des traces d’humidité qui piègent notre 4e pilote. Pour nous autres, les essais restent moyens pas de grands chronos…

Jeudi, les choses sérieuses commencent avec des 1eres qualifs décevantes, la moto est un vrai serpent de mer sur les grosses accéls et l’un des pilotes explique qu’il a comme l’impression d’avoir un spaghetti sous le pneu, l’expression est marrante, les chronos décevants, nous sommes derniers !!!

1er briefing du soir avec Bruno et Hervé : il faut trouver les bonnes solutions pour remédier aux problèmes. Avant d’aller se coucher nous faisons une dernière réunion entre pilotes pour valider nos objectifs « qualifier la moto » !!!

Vendredi, Julien  GALERAND  s’élance pour la deuxième qualif et là nos réglages semblent être sur la bonne voie car dès son premier tour, il améliore. Ce qui lui vaudra  1.46.9 en fin de séance, Franck  DENEQUE poursuit avec 1.47.0 et pour moi ce sera 1.47.6. Ce qui fait un équipage homogène et surtout qualifier en 41 position.

Notre manager BRUNO LEBIHAN et notre patron MARC MOTHRE retrouvent le sourire !!!!

Le warm up du samedi matin sera  une formalité pour valider la moto et pas de zèle surtout.

15 heures approchent et c’est Franck qui prend le départ, tout le monde attend avec impatiente et c’est partit ! départ moyen à cause d’un coupe circuit enclenché. Peu importe il reste 24 heures pour rattraper cela. Les relais s’enchaînent sur un bon rythme ce qui nous monte dans le classement, malheureusement aidé par les grosses chutes des leaders.

eddy bouvier

 

Etonnement les relais de nuits se passent très bien. Jusqu’à mon relais de 23h-24h sur le départ tout est normal et au fil des tours la moto bouge de plus en  plus et je n’arrive plus à garder les bons chronos, arrivé au ravitaillement nous n’arrivons pas à déceler la panne, Franck repart et là c’est de pire en pire pour les chronos.

Bruno décide de le faire rentrer pour changer le pneu arrière (ce qui s’avère  être un très bon choix) bilan : je roulais bel et bien avec une crevaison lente à l’arrière. Il restait 600 g de pression (1 peu juste !).

Le relais suivant se fait sans encombre. Je trouve celui de 5h un peu plus difficile (dernier de la nuit). Au matin tout le monde à repris du jus et je fais là, mon meilleur chrono 1.49.5, nous sommes 22e très bonne place pour des novices des 24 heures.

Le repas de 9h -pâtes poulet- est un peu dur à avaler mais il faut encore tenir 6 heures.  Le nombre de relais commence à s’amoindrir plus que 2 !!!

Les spectateurs réapparaissent, certains ne sont pas plus frais que nous. Les nuits sont dures pour tous on dirait !!!

La seule faute du week-end arrive à 12h pendant le relais de FRANCK, il perd l’avant à Adélaide mais ne nous pénalise pas trop au classement car les écarts commencent à être conséquents.

JULIEN trépigne d’impatiente de pouvoir faire son dernier relais (pour aller se coucher) ce qui se passera sans encombre puis FRANCK part pour 40 mn et moi pour les 40 dernières, les plus longues de ces 24 heures…

Enfin le drapeau à damier et tous les commissaires le long du circuit, 1 très beau bol récompensé que je dédis à : PHILIPPE le cuisto, ROMAIN et ERIC  les kinés, TIC et  TAC les mécanos, JOEL, CHARLES, tout le STAFF MOTHRE, l’équipe de la 50 , les chronométreurs qui seront restés toute la nuit pour passer des panneaux, le manager BRUNO LE BIHAN, les conseils précieux d’HERVE MOINEAU et mes coéquipiers FRANCK DENEQUE et JULIEN GALERAND. Désolé pour ceux que je n’ai pas cité, ils se reconnaîtront, j’ai juste oublié leur prénom.

Merci à tous et aussi à DUNLOP d’être à la base de ce projet,

Dédicace particulière à Patrice MORE ...

A bientôt sur le WERC !


EDDY BOUVIER #211

 



Ajouter: World-Endurance - EWC - Belle réussite au Bol d'Or pour la Suzuki #211 Dunlop - Motors Events à Wikio Ajouter: World-Endurance - EWC - Belle réussite au Bol d'Or pour la Suzuki #211 Dunlop - Motors Events à Face Book Ajouter: World-Endurance - EWC - Belle réussite au Bol d'Or pour la Suzuki #211 Dunlop - Motors Events à Yahoo! Ajouter: World-Endurance - EWC - Belle réussite au Bol d'Or pour la Suzuki #211 Dunlop - Motors Events à Google Ajouter: World-Endurance - EWC - Belle réussite au Bol d'Or pour la Suzuki #211 Dunlop - Motors Events à Digg Ajouter: World-Endurance - EWC - Belle réussite au Bol d'Or pour la Suzuki #211 Dunlop - Motors Events à Technorati Ajouter: World-Endurance - EWC - Belle réussite au Bol d'Or pour la Suzuki #211 Dunlop - Motors Events à Live-MSN Ajouter: World-Endurance - EWC - Belle réussite au Bol d'Or pour la Suzuki #211 Dunlop - Motors Eventsà del.icio.us Ajouter: World-Endurance - EWC - Belle réussite au Bol d'Or pour la Suzuki #211 Dunlop - Motors Events à BlogMarks Ajouter: World-Endurance - EWC - Belle réussite au Bol d'Or pour la Suzuki #211 Dunlop - Motors Events à Scoopeo
  • Dans la même catégorie

  • Le SH Technologie à l’arrivée du Bol d’Or 2010

  • Grégory Leblanc au Bol d’Or : les courses se suivent et ne se ressemblent pas !

  • Freddy Foray : et de 2 !

  • Quelle semaine de course pour le Team FMA Assurances

  • Anthony Delhalle : un résultat mitigé

Plus de news »

Publicité