World-Endurance by Esprit-Racing
 
WORLD-ENDURANCE.COM | 25.11.09 | 22:03 WORLD-ENDURANCE.COM | 25.11.09 | 22:03


Alors qu’en France les arbres rougissent et le ciel retrouve sa tristesse et froideur de saison, une course du championnat du Monde d’Endurance a lieu au Qatar ! Je participe à cette course avec l’équipe d’AM MOTO RACING avec Julien Millet et Fabrice Auger comme coéquipiers.



Mercredi 11 Novembre : 2h d’essais libres

Dès l’arrivée à l’aéroport je suis saisi par la chaleur. Moins de 4h après mon arrivée et une « excellente nuit » dans un avion, il est temps de monter sur la moto afin de découvrir ce circuit.

La piste est énorme ! Très large, elle autorise des trajectoires surprenantes, les premiers tours de roues ne sont pas évidents, d’autant que les autres pilotes ont déjà eu une séance ce matin et me double sans que je puisse les suivre (pour le travail, je ne pouvais arriver plus tôt…).

Même après 4-5 tours, il n’est pas facile de savoir si c’est un virage à gauche ou à droite qui nous attend tant l’environnement est semblable en chaque point du circuit.

Les chronos commencent à descendre, et je me fais plaisir sur cette piste ultra rapide. On enchaîne les virages en 3ème vitesse à une cadence élevée. A peine après avoir mémorisé tous les virages, je laisse le guidon à mes coéquipiers pour la fin de séance et gagne le droit de me reposer…


Jeudi 12 Novembre : 2h d’essais libres, 1ère séance de qualification & essais de nuit.

Le réveil ce jour-là est difficile. Il est vrai qu’entre le décalage horaire, les 12 heures d’avion et la séance d’essai dès mon arrivée la nuit fut beaucoup trop courte! Et malheureusement c’est la journée la plus longue… (enfin course mise à part)
M’enfin cela reste un grand plaisir de fouler de bon matin le bitume qatari. Là nous nous concentrons sur les réglages de la moto, en essayant de trouver une solution pour que celle-ci tourne mieux !

En effet dans les courbes rapides la moto est saine, mais je ne parviens pas à la ramener à la corde comme je voudrais. Après quelques changements d’assiette cela va un peu mieux mais ce n’est toujours pas satisfaisant, j’obtiens le 7ème temps en 2’05’’8. La séance de qualification servira donc de séance de réglage et j’essaierai de faire un temps le Vendredi.

Fabrice s’élance en premier pour sa séance de qualification, il réalise le 9ème temps en 2’05’’9.
Je m’élance en second, je ne passe pas de pneus neuf car l’objectif est de continuer de régler la moto. Le comportement de la moto ne me satisfait toujours pas. On essaie d’autres choses, puis on revient en arrière. Je tourne en 2’05’’3 et obtiens le 8ème chrono de ma séance.
Enfin c’est au tour de Julien, il termine 7ème avec un tour en 2’05’’7.

Aux essais de nuit, après avoir suivi mon frère, je m’aperçois qu’il y a bien un problème, car c’est impossible pour moi de le suivre en milieu de virage. C'est-à-dire que la moto entre correctement dans le virage, mais dès que je remets le filet de gaz, elle ne tourne plus suffisamment ce qui a pour effet de m’élargir et de m’empêcher d’accélérer. Je rentre aux stands et nous décidons une autre modification des réglages. De suite la moto va mieux et je peux attaquer sous les projecteurs qui illuminent le tracé. Je roule en 2’05’’0, soit plus vite que lors de la séance de qualification de jour. C’est prometteur pour la 2nde séance qualif du lendemain.


Vendredi 13 Novembre : 2ème séance de qualification

Lors de sa séance Fabrice améliore en 2’05’’6 mais se retrouve en 12ème position.
Pour ma part en me préparant, je m’aperçois que nous sommes un Vendredi 13… mauvais signe ? On verra bien… ;) Je m’élance, et après mon tour de chauffe je commence à attaquer. A la sortie d’un virage à droite, je guidonne et sors de la trajectoire. Je me retrouve en milieu de piste pour aborder le virage suivant. Je balance donc la moto plus vivement que d’habitude, l’arrière décroche et je pars par-dessus la moto…
Celle-ci a d’ailleurs pas mal souffert et je ne pourrais pas repartir. Donc je n’améliore pas mon chrono.
Julien réalise quant à lui une belle séance en bouclant un tour en 2’05’’5 ce qui le place 7ème de sa séance.

A la moyenne des trois pilotes, nous sommes classés 10ème.


Samedi 13H : c’est parti pour 8H... ou presque !

1er relais : Fabrice prends le départ et après 45 minutes de course ramène la moto en 8ème position. Après un ravitaillement très rapide, c’est à mon tour de parcourir le plus rapidement possible les 45 prochaines minutes… enfin, de faire des tours le plus rapidement possible pendant 45 minutes.

Au début, j’ai un peu de mal à prendre mon rythme, car je n’ai fait que deux tours la veille. Mais après je m’installe dans les 2’05 régul’ puis je boucle les dix derniers tours en 2’04 ! Plutôt satisfait je laisse le poste de pilotage à Julien alors que nous sommes remontés en 6ème position.


2ème relais : Nous nous maintenons entre la 5ème et la 6ème place alors que l’équipe enchaîne des ravitaillements dignes d’une équipe officielle. Je prends mon relais alors que la nuit commence à faire son apparition. Difficile dans ces conditions de rouler aussi vite que le relais précédent, car la nuit tombe vite et à chaque tour la visibilité change. Il faut adapter en permanence ses repères. Julien poursuit le rythme alors que nous nous battons contre 2 équipages pour cette 5ème place.


3ème relais : Les conditions sont cette fois stable et je suis content de piloter dans l’ombre de la nuit. Alors que je commence à peine à prendre une cadence rapide, dans un virage à gauche, l’arrière dérive soudainement. Je manque de passer pardessus la moto. Au moment où je récupère et que je remets les gaz, l’arrière se dérobe une nouvelle fois… comme si la roue était bloquée. Heureusement pour moi cela se calme rapidement et la moto continue de fonctionner. Je finis le tour très lentement, en augmenter progressivement la vitesse afin de vérifier si tout va bien. Alors que tout avait l’air d’être rentré dans l’ordre, le moteur prend soudainement des tours car il n’entraîne plus la roue arrière. Contraint de me mettre sur le bas côté, je m’élance dans un footing éprouvant pour ramener la moto au box le plus rapidement possible.
A bout de souffle j’arrive dans le box et l’équipe se met au travail pour remplacer la couronne défectueuse (ce sont les boulons de la couronne qui ont cédé). Julien part à ma place et subira le même sort 4 tours plus tard, suite à la rupture d’un fusible ! Pour clôturer de façon désastreuse ce week-end, Fabrice repart et après quelques tours perd la durite d’eau se perce, le moteur surchauffe et casse… Nous devons abandonner !

Le résultat est forcément très décevant, mais nous avons eu le mérite de faire une belle course.

Un grand merci à chaque membre de l’équipe et à mes coéquipiers pour leur travail et leur accueil chaleureux.

Je voudrais féliciter mon frère pour sa super saison en endurance et son titre de VICE CHAMPION DU MONDE d’endurance construit tout au long de la saison et acquis au qatar ! BRAVO mon frère !!!

Merci de votre lecture, salutations sportives et amicales.

Cédric TANGRE.



Ajouter: World-Endurance - EWC - Cédric TANGRE au 08H00 de Doha - Qatar à Wikio Ajouter: World-Endurance - EWC - Cédric TANGRE au 08H00 de Doha - Qatar à Face Book Ajouter: World-Endurance - EWC - Cédric TANGRE au 08H00 de Doha - Qatar à Yahoo! Ajouter: World-Endurance - EWC - Cédric TANGRE au 08H00 de Doha - Qatar à Google Ajouter: World-Endurance - EWC - Cédric TANGRE au 08H00 de Doha - Qatar à Digg Ajouter: World-Endurance - EWC - Cédric TANGRE au 08H00 de Doha - Qatar à Technorati Ajouter: World-Endurance - EWC - Cédric TANGRE au 08H00 de Doha - Qatar à Live-MSN Ajouter: World-Endurance - EWC - Cédric TANGRE au 08H00 de Doha - Qatarà del.icio.us Ajouter: World-Endurance - EWC - Cédric TANGRE au 08H00 de Doha - Qatar à BlogMarks Ajouter: World-Endurance - EWC - Cédric TANGRE au 08H00 de Doha - Qatar à Scoopeo
Cédric TANGRE au 08H00 de Doha - Qatar (D.R.) Cédric TANGRE au 08H00 de Doha - Qatar (D.R.)
  • Dans la même catégorie

  • Adrien GANFORNINA 4ème au 8H00 du QATAR pour la finale du mondial d’endurance.

  • EWC : 8H00 de Doha la loi des séries ...

  • Classements Finaux du Championnat et de la Coupe du Monde d'Endurance FIM / QTEL

  • Championnat du Monde FIM Qtel d’Endurance 2009, Remise des Prix à Doha au Qatar

  • Déception au Qatar pour Fabrice Auger

Plus de news »

Publicité