World-Endurance by Esprit-Racing
 
WORLD-ENDURANCE.COM | 17.09.09 | 15:01 • Mis à jour le 17.09.09 | 15:03 WORLD-ENDURANCE.COM | 17.09.09 | 15:01 • Mis à jour le 17.09.09 | 15:03


Après avoir réalisé de bons essais pré-Bol, l’équipe arrive confiante à Magny-Cours pour l’avant dernière épreuve du championnat mondial d’endurance. Contrairement aux dernières courses, beaucoup de pluie à Oschersleben et une chaleur écrasante à Albacete, la météo s’annonce bien plus clémente durant toute la semaine du Bol d’Or.


Pour le Bol, l’équipe se renforce et s’internationalise un peu plus avec l’arrivée de l’Espagnol José Manuel Luis Rita (Chema).

Mercredi matin, nous peaufinons les réglages des deux motos durant les essais libres. L’après-midi est consacrée aux vérifications techniques et administratives ainsi qu’aux briefings pour les team managers et les pilotes.

Jeudi, Rico n’est pas dans le coup et rate sa première séance qualificative. Au cumul des temps, nous occupons la 11ième position. Durant les essais de nuit, Chema chute à Adelaide. La moto n’est pas très endommagée mais notre pilote souffre de l’épaule. Les radios réalisées au centre médical du circuit ne révèlent aucune fracture. La participation de Chema à la course reste toutefois incertaine.

Vendredi matin, dernière séance qualificative avant la super-pôle. Rico est dans un bien meilleur jour et réalise un bon chrono. Horst et Chema, qui souffre un peu moins de l’épaule grâce aux anti-douleurs, confirment leurs temps de la veille. A la moyenne des temps, nous occupons la 9ième position qui nous ouvre les portes de la super-pôle. Avec un chrono de 1:42,865, Horst place notre moto à la 9ième place sur la grille de départ.

Hanspeter, team-manager, est en face d’une décision difficile quant au choix des pilotes qui prendront le départ de cette 73ième édition du Bol d’Or. Horst, Chema, qui se sent capable d’assurer l’ensemble de ses relais et Eric qui a démontré tout au long de la semaine et plus encore durant la course sa compétitivité seront finalement sélectionnés.

La course :

Horst, comme depuis le début de la saison, effectue le départ de la course. Après quelques tours, première frayeur pour notre pilote qui reçoit sur le bras, le slider d’un concurrent qui s’est décroché en pleine ligne droite avec pour conséquence un gros hématome sur le biceps. Mais les gros problèmes commencent un peu plus tard lorsque dans la ligne droite des stands, Horst s’apprête à doubler un concurrent qui s’écarte de sa ligne pour inspecter son moteur suite à une vitesse mal passée. Ce concurrent touche le levier de frein de notre moto avec pour sanction immédiate la chute violente de Horst. La moto revient à la poussette jusqu’au stand.

Après de rapides réparations, Eric reprend la piste à la 42ième position. S’ensuit une remontée spectaculaire d’Eric, Chema et Horst pour revenir jusqu’à la 22ième position. Au dernier tour du cinquième relais mené par Eric, la moto s’arrête dans la chicane du Nürburgring suite à une panne d’essence. Dans le stand, c’est l’incompréhension, les calculs pour le ravitaillement étaient bons, le problème est très certainement une conséquence de la chute du début de course.

Eric réalise un véritable marathon pour ramener la moto à la poussette jusqu’à la voie des stands. 2,5 km tout en poussant la moto en seulement 26 minutes : Chapeau Eric ! Après le ravitaillement, la moto repart des stands en 45ième position avec Chema à son guidon. Deuxième remontée endiablée de nos trois pilotes qui signeront des chronos parfois plus rapides que ceux des teams de pointe (SERT et YART entre autres).

Team Bolliger Switzerland

Au lever du jour, nous occupons la 15ième place. Nos pilotes ne baissent pas de rythme et amènent notre moto après les 24 heures de course à la 10ième position. Après le déclassement du Michelin Power Research Team pour réservoir non conforme nous finissons 9ième de ce Bol d’Or 2009, 6ième en catégorie EWC.

Un grand merci à nos pilotes qui se sont battus, parfois dans la douleur, jusqu’au bout. Un merci également à tous nos partenaires et supporters.

Résultats Bol d’Or 2009 :
1. SERT - SUZUKI
2. Team GSR - KAWASAKI
3. Team 18 Sapeurs-pompiers - SUZUKI
...
9. BOLLIGER Team Switzerland - KAWASAKI

Classement provisoire au championnat catégorie EWC :
1. YART - 114 Pts
2. SERT - 57 Pts
3. RT Racing Team - 57 Pts
4. Team 18 Sapeurs-pompiers - 57 Pts
5. BOLLIGER Team Switzerland - 52 Pts

Avec l’absence du SERT pour la dernière épreuve de Doha et le faible écart de points qui nous sépare du RT Racing Team et du Team 18, la place de vice-champion du monde est à notre portée. Nous sommes d’autant plus confiants que les dernières 20 h de ce Bol d’Or 2009 nous ont rassurés sur la compétitivité de l’équipe et sa capacité à se dépasser.
Salutations sportives,

Team Bolliger Switzerland

Ajouter: World-Endurance - EWC - Bol d’Or éprouvant pour le Bolliger Team Switzerland à Wikio Ajouter: World-Endurance - EWC - Bol d’Or éprouvant pour le Bolliger Team Switzerland à Face Book Ajouter: World-Endurance - EWC - Bol d’Or éprouvant pour le Bolliger Team Switzerland à Yahoo! Ajouter: World-Endurance - EWC - Bol d’Or éprouvant pour le Bolliger Team Switzerland à Google Ajouter: World-Endurance - EWC - Bol d’Or éprouvant pour le Bolliger Team Switzerland à Digg Ajouter: World-Endurance - EWC - Bol d’Or éprouvant pour le Bolliger Team Switzerland à Technorati Ajouter: World-Endurance - EWC - Bol d’Or éprouvant pour le Bolliger Team Switzerland à Live-MSN Ajouter: World-Endurance - EWC - Bol d’Or éprouvant pour le Bolliger Team Switzerlandà del.icio.us Ajouter: World-Endurance - EWC - Bol d’Or éprouvant pour le Bolliger Team Switzerland à BlogMarks Ajouter: World-Endurance - EWC - Bol d’Or éprouvant pour le Bolliger Team Switzerland à Scoopeo
Team Bolliger Switzerland (Esprit-Racing) Team Bolliger Switzerland (Esprit-Racing)
  • Dans la même catégorie

  • Vincent Houssin et le RAC 41 City Bike 4ème du Bol d'Or

  • 1ère Yamaha : le Team LTG - Zone Rouge est inquiet pour l'avenir...

  • Le sort s'acharne sur la 33 au Bol d'Or

  • Yamaha Austria Racing Team Champion du Monde FIM Qtel d’Endurance 2009

  • Qatar Endurance Racing Team, Deuxième saison, deuxième Coupe du Monde FIM

Plus de news »

Publicité