World-Endurance by Esprit-Racing
 
WORLD-ENDURANCE.COM | 16.09.09 | 15:34 • Mis à jour le 16.09.09 | 16:17 WORLD-ENDURANCE.COM | 16.09.09 | 15:34 • Mis à jour le 16.09.09 | 16:17


Après une apparition éphémère dans le trio de tête, le Team LTG-Zone Rouge aura fait preuve d'ingéniosité pour permettre à leur YAMAHA n°57 de rallier la ligne d'arrivée. Résultat de nos efforts, le podium final de la Coupe du Monde Superstock 2009 reste accessible.



Facilité et fiabilité.
Ces mots auront été au centre des essais et roulages. Un gros travail fut nécessaire lors des essais et les qualifications de ce Bol d'Or 2009.
Grâce aux techniciens d'OHLINS présents, notre responsable suspension et nos pilotes ont pu faire progresser de 2 secondes les chronos de notre R1 2009.

La cartographie du moteur fut optimisée pour conserver le caractère fantastique du moteur sans nuire à la fiabilité.

Le problème de surchauffe semblait avoir été résolu en travaillant sur l'écoulement de l'air au travers du radiateur, avec l'utilisation d'un canal d'entrée d'air et de durites en aluminium comme l'autorise le règlement.


Deux tonneaux en 20 minutes !
Alors que nos essais de qualifications nous permettaient de tester et valider les options de suspension, Michael LALEVEE partit à la faute à l'entrée du 180° et notre première moto fut donc très endommagée par un tonneau.

Serge QUIEVREUX, notre quatrième pilote s'élança avec la moto de course dans la quatrième et dernière série de qualification. A sortie du virage « Lycée », Serge se fit violemment éjecté de la moto qui finissait à son tour dans le bac à gravier après avoir fait un tonneau.

Toute l'équipe fut donc très occupée à reconstruire nos deux motos pour le warm-up.


Une stratégie payante
Après le warm-up, les pilotes sont satisfaits du travail effectué et de la moto dans la configuration course. Ils restaient donc à faire une course prudente et assurer le spectacle le plus longtemps possible pour tous les membres de l'équipe.

Cette stratégie basée sur la longévité se révèle payante, après 2h de course le team LTG - Zone Rouge est 3iéme Superstock. Les pneumatiques PIRELLI sont performants et résistants, les plaquettes et disques de freins France Equipement assurent pleinement leur rôle et permettent aux pilotes de suivre le tableau de marche sans prendre de risques.


Un vieux démon vient perturber le scénario
Sdranov Branko puis Millet Franck et Lalevée Michael se succédèrent au guidon sans aucun souci parfaitement servis par les étudiants de l'ENIM lors des ravitaillements.

Durant la quatrième heure de course, la surchauffe du moteur nous a supprimée notre enthousiasme. Un premier arrêt de 10 minutes fut nécessaire pour réaliser le remplissage en eau du système de refroidissement.

Le yo-yo au classement commençait, et par trois fois nos pilotes remontèrent dans le classement puis la température d'eau nous fit rétrograder dans le classement. Une situation frustrante qui nous fit réagir.


Team LTG - Zone Rouge


Finir le Bol à tout prix !
Depuis cinq années consécutives la 57 fut contrainte à abandonner sur chutes au Bol d'Or. Finir la course devint une énorme motivation. L'opération de remplissage du radiateur était devenue obligatoire toutes les 2 heures. Nous nous devions de trouver un moyen rapide de faire cette opération. Le matériel STÄUBLI nous donna la solution, et lors du troisième arrêt nous avons ajouté un raccord « 0-goutte » sur le circuit d'eau afin de remplir sous pression de radiateur. Cette technique nous permis de faire le complément d'eau à chaque changement de roue arrière sans perdre de temps.


Alertes de dernières minutes
A 55 minutes du drapeau à damier notre YAMAHA R1 était 17ème au général mais Branko rentrait prématurément au stand pour un problème électrique.

La batterie fut remplacée en quelques minutes, mais Branko ne put pas faire plus que cinq tours. A 40 minutes de la fin, la moto repart, régulateur changé, avec 6 secondes d'avance sur nos adversaires immédiat. Frank alors sur la moto fut obligé de puiser dans ses ressources pour défendre cette place. Il réussit à tourner en 1'47'' après 9 relais sur notre moto et sur un tracé très fatigant.


La satisfaction du devoir accomplit
Le fait de terminer ce Bol 2009 est une grande victoire pour toute l'équipe et pour quelques uns de nos pilotes.

Notre satisfaction est renforcée car nous avons défendus les couleurs de nos partenaires et vécus intensément cette course avec MOTOMAX notre concession YAMAHA Metz venus spécialement nous porter chance.


DOHA, rien n'est perdu
Il est encore possible mathématiquement finir 2ème de la Coupe du Monde d'Endurance mais au QATAR par 45°C à l'ombre notre YAMAHA va de nouveau être malmené. et cette fois nous devrons la faire monter sur le podium.

Un championnat est donc un travail de longue haleine, il nous faut encore travailler pour améliorer la fiabilité de notre moto et maitriser la température de son moteur.

Nous procéderons encore à des essais privés sur le circuit du Géoparc à St Dié des Vosges afin de fiabiliser de nouvelles idées.

Merci à tous nos partenaires pour leurs soutiens techniques, à MOTOMAX pour ses encouragements au cours de cette longue épreuve, à la Direction et au personnel encadrant de l'ENIM pour nous avoir permis de travailler tout l'été dans de bonnes conditions.


Retrouvez les photos de notre aventure sur notre site : www.teamltg.com


Mickael MAGALHAES
Team Moto LTG #57
Coupe du Monde Super Stock 2009



Ajouter: World-Endurance - EWC - 1ère Yamaha : le Team LTG - Zone Rouge est inquiet pour l'avenir... à Wikio Ajouter: World-Endurance - EWC - 1ère Yamaha : le Team LTG - Zone Rouge est inquiet pour l'avenir... à Face Book Ajouter: World-Endurance - EWC - 1ère Yamaha : le Team LTG - Zone Rouge est inquiet pour l'avenir... à Yahoo! Ajouter: World-Endurance - EWC - 1ère Yamaha : le Team LTG - Zone Rouge est inquiet pour l'avenir... à Google Ajouter: World-Endurance - EWC - 1ère Yamaha : le Team LTG - Zone Rouge est inquiet pour l'avenir... à Digg Ajouter: World-Endurance - EWC - 1ère Yamaha : le Team LTG - Zone Rouge est inquiet pour l'avenir... à Technorati Ajouter: World-Endurance - EWC - 1ère Yamaha : le Team LTG - Zone Rouge est inquiet pour l'avenir... à Live-MSN Ajouter: World-Endurance - EWC - 1ère Yamaha : le Team LTG - Zone Rouge est inquiet pour l'avenir...à del.icio.us Ajouter: World-Endurance - EWC - 1ère Yamaha : le Team LTG - Zone Rouge est inquiet pour l'avenir... à BlogMarks Ajouter: World-Endurance - EWC - 1ère Yamaha : le Team LTG - Zone Rouge est inquiet pour l'avenir... à Scoopeo
1ère Yamaha : le Team LTG - Zone Rouge est inquiet pour l'avenir (Esprit-Racing) 1ère Yamaha : le Team LTG - Zone Rouge est inquiet pour l'avenir (Esprit-Racing)
  • Dans la même catégorie

  • Le sort s'acharne sur la 33 au Bol d'Or

  • Yamaha Austria Racing Team Champion du Monde FIM Qtel d’Endurance 2009

  • Qatar Endurance Racing Team, Deuxième saison, deuxième Coupe du Monde FIM

  • Freddy Foray decroche le Bol avec le SERT !

  • Le SH Technologie 23ème au Bol d’Or

Plus de news »

Publicité